Votre avis nous intéresse !

Suite au lancement de notre nouveau site, nous vous proposons de participer à une courte enquête de lectorat.

Participer à l'enquête

Instituée par la loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l’emploi, la prime d’activité remplace le revenu de solidarité active (RSA-activité) et la prime pour l’emploi (PPE). Financée par l’État, la prime d’activité est un complément de revenus d’activité s’adressant aux travailleurs percevant des revenus modestes. Sa règlementation s’inscrit dans la continuité de celle du RSA-activité, avec un barème proche au lancement de la prestation, mais présentant cependant quelques spécificités.

La DREES, dans son Panorama annuel sur les « Minima sociaux et prestations sociales », consacre une fiche détaillant les caractéristiques des personnes bénéficiant de la Prime d’activité, leur répartition géographique, les effectifs et le montant de l’allocation. Elle mobilise des sources issues des fichiers administratifs des organismes payeurs : caisse nationale des allocations familiales (CNAF) et mutualité sociale agricole (MSA) ainsi que l’échantillon national interrégimes d’allocataires de compléments de revenus d’activité et de minima sociaux (ENIACRAMS), et l’enquête Emploi de Insee.