Programme d’études et d’enquêtes 2022 de la DREES

Le programme d’études et d’enquêtes de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques restera, en 2022, marqué par le suivi de l’épidémie de Covid-19 et par son impact, dans les domaines sanitaire, social et économique. Il sera également marqué par la réalisation ou la préparation d’investissements d’ampleur sur des thématiques inédites ou peu explorées.
La DREES s’attachera également à investir sa nouvelle mission d’administrateur ministériel des données, algorithmes et codes sources (AMDAC) pour le ministère des Solidarités et de la Santé et à faire vivre la feuille de route ministérielle publiée en 2021, au service des citoyens, des décideurs publics, de la société civile, du monde de la recherche et des entreprises.

 

Observation de la santé et de l’assurance maladie 

Les travaux de la DREES couvrent l’ensemble du champ de la santé et du système de soins : offre, population, financement. Les principaux axes développés en 2022 concerneront les effets de la crise sanitaire sur le système de soins et les populations, les inégalités sociales et territoriales de santé ainsi que la qualité et la pertinence des soins.

Par ailleurs, la DREES poursuivra quatre investissements d’ampleur : l’enquête nationale sur les urgences 2023, le volet français de l’enquête « PaRIS » de l’OCDE 2023, la reprise, en partenariat avec la plateforme des données de santé (ou Health Data Hub), des travaux sur la structuration des données du Système national des données de santé (SNDS) et l’animation de la donnée en région, en lien avec le secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales. 

Observation de la solidarité 

La DREES produit de nombreuses sources de données statistiques, à partir d’enquêtes ou de bases administratives, sur les divers champs des politiques sociales : retraite, vieillissement, famille, pauvreté, handicap, enfance, jeunes adultes, etc. Elle réalise, à partir de ces sources, mais aussi d’autres données de la Statistique publique, des analyses sur l’ensemble de ces thématiques, et développe des modèles permettant de simuler les effets des réformes dans ces domaines. 

Plusieurs opérations statistiques lancées au cours des années précédentes, notamment celles sur les modes d’accueil des jeunes enfants, les assistants familiaux ou les motivations de départ en retraite verront leurs premiers résultats publiés au cours de l’année. Certaines d’entre elles, notamment sur l’activité des centres de distribution d’aide alimentaire ou sur les fonds d’aide aux jeunes (FAJ), permettront de mieux éclairer l’impact social de la crise sanitaire. La DREES poursuivra l’investissement d’ampleur qu’est le dispositif d’enquêtes Autonomie avec la réalisation en 2022 du volet auprès des personnes vivant à domicile et leurs aidant et la préparation du volet 2023 en établissements.

Les ouvrages de référence annuels (Panoramas) et les jeux de données en Open Data fourniront par ailleurs des diagnostics actualisés.

 
Synthèses, études économiques et évaluation 

Le non-recours aux prestations sociales est un axe de travail majeur sur lequel la DREES continuera d’être impliquée en 2022 et au-delà. Elle collaborera également à l’évaluation de la complémentaire santé solidaire (CSS, en remplacement de la CMU et de l’ACS). La mesure des prestations de protection sociale nette constituera le troisième axe de travail. L’Observatoire national du suicide (ONS) publiera en 2022 son cinquième rapport, intégrant un dossier sur les effets de la crise sanitaire sur les conduites suicidaires et une synthèse sur la prévention du suicide chez les jeunes. En parallèle, la DREES poursuit l’animation de la recherche et la réalisation d’études plus structurelles, notamment en comparaison internationale, afin de contribuer à l’élaboration des politiques publiques dans le domaine sanitaire et social. 

Historique

Nous contacter