De fortes disparités entre les pensions de retraite des non-salariés

Hady Senghor, Julie Tréguier

Études et résultats

N° 987

Paru le 13/12/2016 Màj le 21/12/2020

Résumé

Fin 2012, 3,1-millions de retraités, soit un retraité sur cinq environ, sont d’anciens non-salariés, a- liés aux régimes des agriculteurs, des professions libérales ou des artisans et commerçants. Parmi eux, huit sur dix sont polypensionnés, et un sur deux a effectué plus de la moitié de sa carrière en tant que salarié, principalement au régime général.

 

Leur pension de droit direct s’élève en moyenne à 1-169-euros par mois, tous régimes confondus, contre 1-282- euros pour l’ensemble des retraités. Les femmes anciennement non-salariées perçoivent une retraite inférieure de moitié (49-%) à celle des hommes non-salariés. Une grande disparité existe dans les montants de pension servis entre les régimes de non-salariés.

En 2014, 7-% des retraités anciens non-salariés sont bénéficiaires, par ailleurs, d’une rente issue d’un contrat de retraite supplémentaire qui leur est spécifiquement destiné. Le montant mensuel de la rente viagère par bénéficiaire est de 150 euros en moyenne pour un contrat « Madelin » et de 90 euros pour un contrat « exploitants agricoles ».

Sources, outils & enquêtes

Nous contacter