Votre avis nous intéresse !

Suite au lancement de notre nouveau site, nous vous proposons de participer à une courte enquête de lectorat.

Participer à l'enquête

La DREES calcule le cumul emploi-retraite à partir de quatre sources. L’enquête Emploi en continu (EEC) de l’Insee est la seule source fournissant, pour la France, une mesure des concepts d’activité, de chômage, d’emploi et d’inactivité tels qu’ils sont définis par le Bureau international du travail (BIT). Dans l’enquête annuelle auprès des caisses de retraite (EACR), le cumul est défini au sein d’un même régime (salariés du privé d’une part, indépendants d’autre part). L’échantillon interrégimes de retraités (EIR), permet d’identifier les situations de cumul emploi-retraite au sein d’un même régime. L’échantillon interrégimes de cotisants (EIC) renseigne, pour chaque régime de retraite et pour chaque année où un individu y est affilié, le nombre de trimestres validés au titre de l’emploi, ainsi que les dates de liquidation des retraites de droit direct (entre autres variables).

Ces quatre sources statistiques se réfèrent à des visions distinctes du cumul emploi-retraite, ce qui entraîne des différences de mesure du nombre de personnes concernées. L’EEC identifie le cumul à un moment donné (au cours d’une semaine donnée) et exprime les effectifs concernés en moyenne sur toutes les semaines de l’année. L’EACR et l’EIC, d’une part, et l’EIR, d’autre part, retiennent en revanche dans leur définition le fait d’avoir cumulé sa retraite avec un emploi au moins une fois au cours de l’année civile.

Autres rubriques du thème "Transition emploi-retraite"