312 000 personnes sont accompagnées dans les établissements et services médico-sociaux pour adultes handicapés fin 2018

Vanessa Bellamy et Thomas Bergeron (DREES)

Études et résultats

N° 1247

Paru le 18/11/2022
La Direction de la recherche des études de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie une nouvelle étude sur les adultes handicapés accompagnés dans les structures dédiées. Elle apporte un éclairage sur l’évolution du nombre d’établissements, de places et de personnes accompagnées depuis 2006. Elle décrit le profil démographique de ces adultes handicapés, leurs déficiences et leurs limitations fonctionnelles.


L’enquête ES-Handicap est conduite tous les quatre ans par la DREES auprès de l’ensemble des établissements et des services pour personnes handicapées. Elle permet de dresser un bilan de leur activité et de décrire leur personnel, ainsi que les personnes accompagnées. En 2018, 12 430 structures pour adultes et enfants handicapés ont été enquêtées.

Une hausse de 35 % de l’ensemble des structures dédiées aux adultes handicapés entre 2006 et 2018
Au 31 décembre 2018, les établissements et services médico-sociaux pour adultes proposent 345 900 places dans 8 300 structures. Entre 2006 et 2018, 2 150 structures supplémentaires ont vu le jour, dont 740 dans les services (Services d’accompagnement à la vie sociale (SAVS) et services d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés (Samsah). Cette progression s’est accompagnée d’une hausse du nombre de places : 77 300 places ont ainsi été créées, 40 % dans les services et 60 % en établissement.

Une population plus masculine et moins âgée que la population générale
D’après la dernière vague de l’enquête de la DREES auprès des établissements et des services pour personnes handicapées, 311 700 adultes handicapés accompagnés sont accueillis fin 2018 dans les structures dédiées. Dans les services comme dans les établissements, les hommes sont plus nombreux que les femmes, près de trois adultes sur cinq sont des hommes, alors que les femmes représentent 56 % des personnes de 16 à 64 ans handicapées en France métropolitaine et vivant en logement ordinaire en 2018. En outre, la répartition des adultes handicapés accompagnés varie sensiblement selon la classe d’âge et le type de structure (graphique).

9 % des usagers des structures pour adultes handicapés ont 60 ans ou plus tandis que les personnes de 30 à 60 ans sont sur-représentées : 68 % contre 51 % en population générale de 20 ans ou plus. Les foyers d’accueil médicalisés (FAM) et les établissements d’accueil médicalisés (EAM) sont les structures qui accueillent le plus de personnes de 60 ans ou plus. A l’inverse, les établissements ou services d’aide par le travail (Esat) accompagnent une part importante d’adultes de moins de 30 ans (26 %) mais très peu de 60 ans ou plus (2 %).

Davantage de personnes handicapées vieillissantes qu’en 2006
Les structures pour adultes handicapés accompagnent de plus en plus de personnes âgées : entre 2006 et 2018, la part de personnes accompagnées âgées de 60 ans ou plus y est passée de 3 à 9 %. Dans le même temps, la part des 60 ans ou plus dans la population française âgée de 20 ans ou plus est passée de 28 % à 34 %. Cette hausse est particulièrement marquée dans les FAM/EAM et les MAS. En 2006, les adultes de 60 ans ou plus représentaient 7 % des effectifs dans les FAM/EAM, ils sont 21 % en 2018. Dans les MAS, 16 % des personnes accompagnées fin 2018 ont 60 ans ou plus, contre seulement 5 % fin 2006.

Les adultes handicapés accompagnés ont majoritairement des déficiences intellectuelles
Plus de la moitié (56 %) des adultes handicapés accompagnés par des structures dédiées ont comme déficience principale une déficience intellectuelle. Les troubles du psychisme ou du comportement représentent quant à eux près d’un quart des déficiences principales, et les déficiences motrices 8 %. En additionnant les déficiences principales et secondaires, 70 % des adultes accompagnés ont une déficience intellectuelle, 43 % un trouble du psychisme et 12 % une déficience motrice.
Parmi l’ensemble des adultes handicapés accompagnés (hors accueil temporaire), un tiers a besoin d’une aide pour faire sa toilette ; 16 % d’entre eux ne pourraient pas du tout réaliser cet acte du quotidien sans aide. Ces difficultés sont plus fréquentes en foyer d’accueil médicalisé (FAM) ou en maisons d’accueil spécialisées (MAS), où respectivement 38 % et 72 % des résidents ne peuvent pas faire leur toilette sans aide. Toujours parmi l’ensemble des adultes handicapés accompagnés (hors accueil temporaire), deux sur cinq environ ne savent pas lire. Parmi les personnes accompagnées en MAS, ce sont plus de quatre sur cinq qui ne savent pas lire du tout.

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus

Nous contacter