Pensions de retraite : les dispositifs de solidarité représentent 16 % des montants versés

JPEGDans le système de retraite français, les assurés acquièrent des droits à retraite en contrepartie des cotisations versées et, sous certaines conditions, bénéficient de dispositifs de solidarité. Ces derniers représentent 16,3 % du montant des retraites de droit direct. Sur 16,1 millions de retraités de droit direct en 2016, 14,9 millions sont concernés par au moins un de ces dispositifs.

Certains dispositifs majorent directement la pension des retraités, comme la majoration de pension des parents d’au moins trois enfants ou les dispositifs assurant un minimum de pension. En 2016, les montants versés au titre de ces deux dispositifs représentent respectivement 8,0 et 8,5 milliards d’euros, soit au total 6,2 % du montant global des pensions de droit direct.

D’autres dispositifs majorent le nombre d’annuités ou le nombre de points pour calculer la pension. Des trimestres et des points sont accordés aux assurés qui connaissent des interruptions de carrière (10,1 milliards d’euros, soit 3,8 % du total). D’autres trimestres sont octroyés, principalement au titre de la naissance et de l’éducation des enfants (6,9 milliards d’euros, soit 2,5 % du total).

Enfin, plusieurs dispositifs autorisent certains assurés, qui exercent des métiers pénibles ou dangereux, ou dont l’état de santé le justifie, à partir à la retraite avant l’âge légal d’ouverture des droits (10,3 milliards d’euros, soit 3,8 % du total).

Référence : Pierre Cheloudko (DREES), 2019, « Pensions de retraite : les dispositifs de solidarité représentent 16 % des montants versés », Études et Résultats, n°1116, DREES, juin.