Une dégradation de la santé mentale chez les jeunes en 2020

Jean-Baptiste Hazo, Vianney Costemalle (DREES), Alexandra Rouquette, Nathalie Bajos (Inserm) en collaboration avec l’équipe EpiCov [Nathalie Bajos et Josiane Warszawski (co-responsables scientifiques), Guillaume Bagein (DREES), Carmen Calandra (Inserm), Émilie Counil (Ined), Thomas Deroyon (DREES), Jeanna-Eve Franck (Inserm), Anne Gosselin (Ined), Florence Jusot (Paris-Dauphine) Robin Kreling (Inserm), Xavier de Lamballerie (Inserm), Aude Leduc (DREES), Nathalie Lydié (Santé publique France), Claude Martin (CNRS), Laurence Meyer (Inserm, univ. Paris-Saclay, AP-HP), Sophie Novelli (Inserm, AP-HP), Ariane Pailhé (Ined), Delphine Rahib (Santé publique France), Philippe Raynaud (DREES), Patrick Sillard (Insee), Rémy Slama (Inserm), Alexis Spire (CNRS)

Études et résultats

N° 1210

Paru le 06/10/2021 Màj le 21/10/2021

Résumé

Entre mai et novembre 2020, les taux de syndromes dépressifs dans la population de 15 ans ou plus sont passés de 13,5 % à 11,0 %, revenant ainsi à un niveau équivalent à celui mesuré en 2019, selon les enquêtes EpiCov et EHIS. Cette diminution globale est portée par une baisse de deux points des syndromes dépressifs mineurs, touchant 6,1 % de la population, mais les syndromes dépressifs majeurs (4,9 %) ne régressent pas sur la période et demeurent à des niveaux supérieurs à ceux de 2019, tout particulièrement chez les jeunes.

Au cours de l’année 2020, une personne sur cinq est concernée par un syndrome dépressif en mai ou en novembre et près d’une sur vingt présente un syndrome dépressif persistant au cours des deux périodes. Les jeunes, les femmes, les personnes handicapées, celles confrontées à une situation économique difficile et/ou dégradée par la crise sanitaire ou celles ayant présenté des symptômes évocateurs de la Covid-19 sont les plus affectés.

En novembre 2020, 2,8 % de la population déclare avoir pensé à se suicider au cours des douze derniers mois, cela concerne 5,0 % des 15-24 ans et la proportion de personnes concernées diminue à mesure que l’âge augmente. 4,0 % rapporte avoir tenté de se suicider au cours de sa vie et, pour 0,2 %, cette tentative a eu lieu dans les douze derniers mois. Enfin, les données d’EpiCov rapportent des taux de consommateurs réguliers d’alcool et de cannabis en baisse par rapport aux données antérieures, mais elles font état d’une progression de plus de 20 % de consommateurs de psychotropes au cours de l’année 2020.