Un quart des bénéficiaires du RSA et de l’ASS sortent des minima sociaux chaque année

Études et résultats

N° 1073

Paru le 06/07/2018

Màj le 21/12/2020

Nathan Rémila, Lucile Richet-Mastain

Résumé

D’une fin d’année à l’autre, un bénéficiaire sur quatre du revenu de solidarité active (RSA) socle et de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) sort des minima sociaux d’insertion (c’est à-dire l’allocation aux adultes handicapés [AAH], le RSA socle et l’ASS). En revanche, la part des allocataires de l’AAH sortants est nettement moindre (6 %). La sortie des minima sociaux peut être consécutive à la reprise d’un emploi ou à d’autres motifs, tel un changement de statut familial. 55 % des bénéficiaires de l’ASS sortant des minima ont un emploi salarié, contre 43 % pour le RSA socle et 23 % pour l’AAH. La moitié des bénéficiaires du RSA socle sortis une année restent en dehors des minima les cinq années suivantes, signe d’une sortie durable de ces minima.

Pour en savoir plus

Sources, outils & enquêtes

Nous contacter