Les usagers de drogues illicites pris en charge par le système de soins en novembre 1997

Christophe PALLE (OFDT), Sergine TELLIER ( DREES)

Études et résultats

N° 59

Paru le 01/04/2000 Màj le 21/12/2020

Résumé

En novembre 1997, 76 % des recours des usagers de drogues illicites aux établissements de soins, spécialisés ou non, sont liés à la consommation de produits opiacés, 12 % au cannabis, 4 % aux médicaments psychotropes et 3 % à la cocaïne ou au crack. Cette répartition est restée assez stable depuis la fin des années 80. La part des prises en charge liées aux psychotropes a toutefois diminué (de plus de 8 % à 4 %). Cette stabilité apparente recouvre toutefois une très forte augmentation des recours au système de soins, qui concerne les usagers de tous les types. Le nombre de prises en charge a triplé au cours de la décennie et atteint près de 30 000 en novembre 1997.

L'évolution du système de soins et le développement des traitements de substitution en expliquent une large part, sachant que deux tiers des usagers d'opiacés pris en charge bénéficient de ces traitements.

Nous contacter