Les interruptions volontaires de grossesse en 2006

Annick VILAIN

Études et résultats

N° 659

Paru le 19/09/2008 Màj le 21/12/2020

Résumé

Le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) est évalué en France métropolitaine à 209 700 en 2006. Depuis 2002, le nombre des IVG est relativement stable avec de petites fluctuations d’une année sur l’autre. La part des IVG médicamenteuses, qui progresse régulièrement, atteint 46 % en 2006.

Le nombre d’IVG pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans atteint 14,5 en 2006. Les quatre cinquièmes des IVG concernent des femmes qui ont entre 20 et 40 ans. Depuis quelques années, les taux de recours augmentent continûment parmi les femmes de moins de 20 ans, alors qu’ils sont stables au-delà de 20 ans.

La part des IVG prises en charge par le secteur public continue de croître, avec une activité de plus en plus concentrée sur les plus gros établissements. En ville, les IVG médicamenteuses semblent se stabiliser et représentent en métropole 7 % du total des interruptions de grossesse en 2006.

Nous contacter