Davantage de bénéficiaires de la prestation de compensation du handicap dans les quartiers prioritaires de la ville

Éva Baradji (DREES)

Études et résultats

N° 1183

Paru le 17/02/2021 Màj le 22/02/2021

Résumé

Fin 2015, dans les 25 départements recensés dans la base RI-PCH de la DREES, un bénéficiaire de la prestation de compensation du handicap (PCH) sur dix réside dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV), une proportion plus élevée que dans l’ensemble de la population (7,6 %).
Les QPV se caractérisent par une population de bénéficiaires plus jeunes que dans le reste du territoire. Ceux n’étant pas en couple y sont également surreprésentés.

Les bénéficiaires ayant reçu un paiement au titre de la PCH et résidant dans un QPV ont plus souvent perçu un versement pour une aide humaine. Le recours à un ou à plusieurs aidants familiaux y est plus fréquent que sur le reste du territoire. Ils sont, à l’inverse, nettement moins nombreux à avoir reçu un paiement pour une aide à l’aménagement du logement et du véhicule.

Les bénéficiaires ayant reçu un paiement au titre de la PCH et résidant dans un QPV ont en moyenne reçu un montant inférieur à celui perçu par les habitants des autres territoires. Ces écarts disparaissent, toutefois, lorsque l’on raisonne toutes choses égales par ailleurs, excepté pour l’aide à l’aménagement du logement et du véhicule.

Sources, outils & enquêtes

Nous contacter