Complémentaires santé : en 2016, les seniors restent moins bien couverts malgré une hausse des garanties depuis 2011

Romain Loiseau (DREES)

Études et résultats

N° 1198

Paru le 20/07/2021 Màj le 26/07/2021

Résumé

Entre 2011 et 2016, le niveau de prise en charge des contrats de complémentaire santé a augmenté, notamment pour les contrats individuels. Mesurée avant la mise en place du « 100 % Santé », qui encadre la prise en charge proposée par les contrats responsables sur certains postes de soins, cette hausse s’explique principalement par une évolution du niveau des garanties souscrites à tous les âges. Même si les seniors souscrivent des contrats plus couvrants, le vieillissement de la population couverte en individuel contribue peu à cette hausse.

 

Parmi l’ensemble des garanties, l’optique simple, l’optique complexe et les soins prothétiques dentaires sont celles qui expliquent le plus les écarts de prise en charge des contrats en 2016. Si les contrats souscrits par les seniors offrent des remboursements plus importants, ils ne compensent pas leur reste à charge plus élevé.

Les cotisations augmentent avec l’âge pour les contrats individuels, et avec le niveau de garantie pour les contrats individuels et collectifs. Elles sont cependant plus faibles pour les contrats collectifs à niveau de prise en charge comparable.

Nous contacter