Une typologie des établissements de soins publics et PSPH de court séjour selon leur activité et leur environnement

Didier BALSAN - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Cette étude met en avant une typologie des établissements de santé publics et PSPH, prenant en compte leurs caractéristiques en termes d’activité et de « lourdeur médicale » des cas traités, d’importance de l’enseignement et de la recherche qui y sont pratiqués, d’environnement dans lequel ils se situent et d’attraction qu’ils exercent sur leur zone géographique.

Six groupes d’établissements peuvent alors être distingués :

- de grands CHRU exerçant une activité technique et diversifiée sur une zone de chalandise étendue mais moyennement urbaine,

- des établissements de pointe dans lesquels la chirurgie est prépondérante, avec une importante activité de recherche et d’enseignement dans un environnement économique plutôt favorisé,

- des hôpitaux petits et moyens, spécialisés, réalisant beaucoup de consultations externes dans un milieu plutôt urbain,
- des établissements de taille moyenne ayant une activité relativement importante liée à la maternité dans des zones d’urbanisation et de situation économique également moyennes,

- de plus petits établissements fortement spécialisés en maternité dont la zone de chalandise est plus étendue et urbaine que celle du groupe précédent,

- des hôpitaux de proximité, pour l’essentiel des centres hospitaliers, réalisant un nombre de séjours plus faible que la moyenne et situés dans des zones moins peuplées.

Cette typologie, intéressante pour caractériser les établissements de santé sur la base de critères d’activité et d’environnement, va au-delà des distinctions habituellement fondées sur leur taille et leur statut, et ne les recoupe que partiellement.

pdf Études et résultats - 325 - Une typologie des établissements de soins publics (...) Téléchargement (376 ko)