Suicides et tentatives de suicide en France

Marie-Claude MOUQUET et Vanessa BELLAMY Avec la collaboration de Valérie CARASCO - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

En 2003, 10 660 décès par suicide ont été enregistrés dont 7 940 pour des hommes et 2 720 pour des femmes. Toutefois, les phénomènes de sous-déclaration, estimés aux environs de 20 à 25 %, porteraient ce nombre aux alentours de 13 000. Les décès les plus nombreux dus au suicide interviennent entre 35 et 54 ans, mais constituent la deuxième cause de décès chez les 15-44 ans. Le taux de décès par suicide croît quant à lui fortement avec l’âge. Sa tendance globale est à une légère baisse depuis 1993.

Environ 8 % de la population métropolitaine adulte déclare avoir fait une tentative de suicide au cours de sa vie et 2 % présente un risque suicidaire élevé. Le taux de récidive apparaît en outre important, évalué à 22 % pour les hommes et 35 % pour les femmes. Au début des années 2000, environ 195 000 tentatives de suicide auraient donné lieu, chaque année, à un contact avec le système de soins. Près de 30 % d’entre elles auraient été vues par les médecins généralistes libéraux et un peu plus de 80 % auraient motivé une venue aux urgences, directement ou après le recours à un médecin. En outre, un tiers aurait été orienté vers une hospitalisation en psychiatrie, initialement ou après un séjour de courte durée en soins somatiques. Les tentatives de suicide sont majoritairement le fait des femmes, surtout jeunes.

pdf Études et résultats - 488 - Suicides et tentatives de suicide en (...) Téléchargement (690.6 ko)