Perceptions et opinions des médecins généralistes lors du déconfinement

JPEGAu cours des mois de mai et de juin 2020, les participants au quatrième Panel d’observation des pratiques et des conditions d’exercice en médecine générale de la DREES ont été interrogés sur leurs perceptions et opinions, notamment quant à leur rôle au sortir du confinement lié à l’épidémie de Covid-19.

Le protocole d’identification et de notification auprès de l’Assurance maladie des « personnes contacts » de patients infectés est considéré comme approprié par les deux tiers des médecins généralistes, tandis qu’un tiers d’entre eux expriment des réticences (du fait de sa complexité, de la responsabilité qu’il implique, ou estiment qu’il ne fait pas partie de leurs missions). Presque la moitié pense que ce n’est pas compatible avec leur charge de travail. La très grande majorité des médecins s’estiment efficaces pour inciter leurs patients à respecter les mesures barrières. Ils sont favorables à la généralisation du port du masque pendant le déconfinement, à un moment où la décision de rendre obligatoire ce port dans les lieux publics n’avait pas encore été prise.

L’accès aux tests PCR-Covid-19 s’est généralisé, et près de 3 médecins sur 4 déclarent y avoir accès rapidement, pour leurs patients, au moment de l’enquête, quand 1 sur 4 le perçoit encore comme limité. Depuis le début de l’épidémie, seul 1 médecin sur 4 s’est fait tester.

Référence : Pierre Verger, Dimitri Scronias (ORS Provence-Alpes-Côte d’Azur), Martin Monziols, Hélène Chaput (DREES) et Bruno Ventelou (AMSE), en collaboration avec Muriel Barlet, Sylvie Rey (DREES), Romain Lutaud (département universitaire de médecine générale, Aix-Marseille Université), Marie-Astrid Metten, Jean-François Buyck, (ORS Pays de la Loire), Michel Garnier (URPS-ML Provence- Alpes-Côte d’Azur), Thomas Hérault (URML Pays de la Loire), 2020, « Perceptions et opinions des médecins généralistes lors du déconfinement », Études et Résultats, n°1161, Drees, septembre