Les grands-parents : un mode de garde régulier ou occasionnel pour deux tiers des jeunes enfants

JPEGLe recours aux grands-parents comme solution de garde et d’accueil des jeunes enfants répond à des logiques très spécifiques. Les grands-parents sont rarement le premier mode de prise en charge des enfants de moins de 6 ans : seuls 2 % sont gardés principalement de cette manière. Pourtant, l’intervention des grands-parents e st loin d’être anecdotique : environ deux tiers des enfants de moins de 6 ans sont gardés au moins occasionnellement par eux. Les formes d’aide apportée par les grands-parents viennent plutôt compléter les modes d’accueil existants.

Les interventions des grands-parents concernent davantage d’enfants en semaine que les week-ends, mais pour des temps plus courts. Le mercredi fait exception : une forte proportion d’enfants sont gardés pour des durées relativement longues.

La garde des petits-enfants par leurs grands-parents peut prendre différentes formes qui se combinent entre elles : elle peut avoir lieu dans le cadre d’une organisation régulière, en dépannage, ou pour les vacances et les week-ends. La faible distance entre les logements des grands-parents et des petits-enfants ainsi que l’activité des mères sont les facteurs qui augmentent le plus la probabilité de recourir aux grands-parents dans une organisation régulière.

Référence : Morgan Kitzmann (Ined), 2018, « Les grands-parents : un mode de garde régulier ou occasionnel pour deux tiers des jeunes enfants », Études et Résultats, n°1070, Drees, juin.