Le nombre d’étudiants se destinant à l’accompagnement éducatif et social diminue depuis 2010

JPEGEn 2018, 9 500 élèves sont inscrits en première année de formation pour obtenir le diplôme d’État d’accompagnant éducatif et social (DEAES) créé en 2016.

Le nombre total d’inscrits en première année à ce diplôme, ou à l’un des deux diplômes qu’il remplace (le diplôme d’État d’aide médico-psychologique [DEAMP] et celui d’auxiliaire de vie sociale [DEAVS]), passe de 14 100 à 9 700 entre 2010 et 2018. Cette baisse continue sur la période concerne pour l’essentiel les étudiants se destinant au travail à domicile, dont les effectifs ont été divisés par 4, passant de 6 000 à 1 500. Elle est beaucoup plus modérée pour ceux se destinant à l’exercice en structure collective (7 600 en 2018 contre 8 100 en 2010). La filière « éducation inclusive » concerne 600 étudiants en 2018.

À son entrée en formation d’accompagnant éducatif et social, un nouvel étudiant en première année sur deux a un niveau d’études inférieur au baccalauréat. L’âge moyen des nouveaux étudiants en première année de cette formation est de 34 ans, soit cinq ans de plus que pour les autres étudiants en formations du social. Dans 9 cas sur 10, cette formation est suivie dans le cadre d’une reconversion professionnelle.

Référence : Leslie Yankan (DREES), 2020, « Le nombre d’étudiants se destinant à l’accompagnement éducatif et social diminue depuis 2010 », Études et Résultats, n°1145, Drees, février.