L’offre d’accueil collectif des enfants de moins de trois ans en 2015

À la fin de l’année 2015, 14 200 établissements accueillent des jeunes enfants de moins de 3 ans. Ils offrent globalement 430 700 places, soit près de 7 600 places de plus qu’en 2014 et 149 300 de plus que 20 ans plus tôt. Les établissements d’accueil collectif proposent aux familles 89 % de l’ensemble des places (crèches collectives, haltes-garderies, jardins d’enfants et établissements multi-accueil), contre 11 % dans les services d’accueil familial (dits « crèches familiales »). À eux seuls, les établissements multi-accueil offrent 69 % des places dans les structures d’accueil collectif, une part qui a fortement progressé en vingt ans puisqu’elle n’était que de 15 % en 1995.

Les disparités de taux d’équipements entre départements persistent. Ceux de la région parisienne et ceux du sud de la France disposent d’un nombre de places d’accueil collectif et familial, supérieur à la moyenne nationale, les départements de la moitié nord de la France étant moins bien dotés.

L’offre des assistants maternels, directement employés par des particuliers, est évaluée à 977 000 places potentielles et représente 69 % de l’offre totale d’accueil. Ces places ne se répartissent pas géographiquement de la même manière que celles de l’accueil collectif. La physionomie de la répartition territoriale de l’offre d’accueil globale (accueil collectif, accueil familial, assistants maternels et scolarisation des enfants de moins de 3 ans) est ainsi différente. C’est autour d’un axe allant des départements de la Loire-Atlantique à ceux de la Bourgogne-Franche Comté que se situent les départements les mieux dotés.

Référence : Nadia Amrous et Françoise Borderies (DREES), 2018, « L’offre d’accueil collectif des enfants de moins de trois ans en 2015 », Document de travail, Série statistiques, n° 203, janvier 2018