L’Échantillon National d’Études sur l’Autonomie et l’hébergement des Seniors (ÉNÉAS)

Sources, outils et enquêtes

Paru le 31/05/2021 Màj le 01/06/2021

Résumé

Le projet ÉNÉAS a pour objectif de constituer une base de suivi statistique des trajectoires d’entrée dans la dépendance à l’échelle de l’individu, à partir du croisement de données administratives pseudonymisées sur les aides à l’autonomie et les consommations de soin. La population incluse sera l’ensemble des personnes résidant en France âgées de 60 ans ou plus ou un échantillon de cette population, quel que soit leur niveau d’autonomie.

 

Sur cette population, l’échantillon croisera les données des remontées individuelles sur l’Aide Sociale des départements, les données sur les bénéficiaires des allocations logement pour en identifier les bénéficiaires, les données de la CNAM pour connaître l’entrée en établissement et les données de décès de l’état civil. Un appariement avec l’ensemble du SNDS sera aussi mis en œuvre pour récupérer les consommations de soin des individus, en ville et à l’hôpital. Il est prévu de renouveler ces opérations d’appariement annuellement* pour permettre un suivi longitudinal des trajectoires individuelles.

L’ÉNÉAS comblera un pan manquant des sources sur l’autonomie. Il est primordial pour enrichir les connaissances sur les mécanismes à l’œuvre dans la perte d’autonomie. En effet des enquêtes et remontées administratives existent pour étudier la population dépendante à un moment donné, mais celles-ci représentent une observation en coupe et ne permettent pas de suivre cette population sur plusieurs années. De plus, elles captent la population dépendante uniquement après l’entrée en dépendance, et ne caractérisent ainsi pas les situations qui précèdent la perte d’autonomie. Il existe aussi des cohortes suivant des personnes âgées mais celles-ci sont locales, de taille limitée et elles souffrent de biais d’attrition (perte du suivi des individus, liée à l’objet même de l’étude). L’ENEAS, en tant que panel national mis à jour tous les ans, permettra de dépasser ces limites.

Les perspectives de travaux à partir d’ENEAS sont riches : cette base permettra de comparer des individus dépendants à ceux en pleine autonomie (construction de contrefactuels), d’identifier des mécanismes d’entrée dans la dépendance (trajectoire avant le repérage administratif de la dépendance) et de suivre les dynamiques d’évolution au sein de la dépendance.

Cette base contiendra des données individuelles et ne sera donc pas publiée en Open Data. Pour autant, lorsqu’elle sera constituée, elle sera disponible pour réaliser des projets de recherche dans le cadre d’un accès sécurisé au CASD, ou d’un accès sur projet au Health Data Hub.

 

*à l’exception des données de l’Aide Sociale des départements dont les remontées sont tous les quatre ans.

 

Nous contacter