Votre avis nous intéresse !

Suite au lancement de notre nouveau site, nous vous proposons de participer à une courte enquête de lectorat.

Participer à l'enquête

Les étudiants se préparant aux diplômes de travail social en 2006

Pascale GRENAT, Luc MASSON et Aboubacar SIDIBÉ

Études et résultats

N° 696

Paru le 22/07/2009 Màj le 21/12/2020

Résumé

En 2006, 55 000 étudiants sont inscrits dans les filières de formation préparant aux diplômes de travail social. 26 % de ceux qui entrent en première année se destinent au métier d’auxiliaire de vie sociale, 18 % à celui d’aide médico-psychologique, 15 % à celui d’éducateur spécialisé. La plupart des étudiants des filières sociales sont des femmes (plus de huit sur dix) ; elles sont majoritaires dans 12 des 14 formations.

À leur entrée en formation, les étudiants du social ont en moyenne trente ans, un âge relativement élevé qui s’explique notamment par de fortes proportions d’étudiants qui reprennent des études, soit pour évoluer professionnellement, soit pour s’insérer ou se réinsérer sur le marché du travail. Plus d’un étudiant sur deux travaillait l’année précédant son inscription. Il s’agit principalement de ceux qui sont inscrits dans les filières d’un niveau supérieur à bac +2 (entre 76 % et 95 %).

Quatre étudiants sur cinq bénéficient d’une prise en charge financière, notamment ceux qui préparent des diplômes d’auxiliaire de vie sociale, d’aide médico-psychologique ou d’assistant familial (niveau V équivalent d’un BEP ou d’un CAP) et, dans une moindre mesure, ceux qui suivent une formation d’un niveau supérieur à bac +2 (niveaux I et II).

Nous contacter