Études et résultats

N° 96

Paru le 01/01/2001 Màj le 22/01/2021

Résumé

Au 30 septembre 2000, la couverture maladie universelle (CMU) bénéficiait à 1,1 million de personnes pour la couverture de base (près de 2 % de la population française), et à 4,7 millions pour la couverture complémentaire (8 % de la population). Depuis le 1er janvier 2000, 85 000 nouveaux bénéficiaires, affiliés sur critère de résidence, se sont ajoutés au million de titulaires de l'assurance personnelle transférés vers la CMU de base.
La CMU complémentaire a pris la suite de l'aide médicale générale (AMG) pour 3,4 millions de personnes, auxquelles se sont ajoutés 1,3 million de nouveaux bénéficiaires, dont environ un tiers sont des bénéficiaires du RMI qui n'avaient pas eu recours à l'AMG.
Peu de dossiers de CMU complémentaire sont encore gérés par des organismes tels que les mutuelles, institutions de prévoyance ou assurances privées, 5 %. Cependant, cette gestion concerne, en moyenne, 23 % des nouveaux affiliés. La part de la population couverte par la CMU complémentaire est variable selon les départements, avec une hiérarchie qui reste encore voisine de celle observée pour l'AMG. Les évolutions récentes tendent toutefois à réduire ces disparités, ce qui devrait s'accentuer avec les futures échéances liées au renouvellement des droits.

Nous contacter