Votre avis nous intéresse !

Suite au lancement de notre nouveau site, nous vous proposons de participer à une courte enquête de lectorat.

Participer à l'enquête

L'allocation personnalisée d'autonomie au 31 mars 2002

Roselyne KERJOSSE

Études et résultats

N° 178

Paru le 01/06/2002 Màj le 21/12/2020

Résumé

Fin mars 2002, après les trois premiers mois de mise en œuvre de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), 432 000 dossiers de demandes ont été déposés auprès des conseils généraux et 248 000 déclarés complets. 81 000 dossiers complets ont fait l'objet d'une décision qui a été défavorable dans 11 % des cas.

131 000 personnes âgées de 60 ans ou plus ont bénéficié de l'APA en mars 2002.48 % des bénéficiaires relèvent des GIR 1 et 2, 22 % du GIR 3, et 30 % du GIR 4. Pour ces derniers, 38 % des personnes vivent à domicile, population qui se situe globalement à plus de 40 % dans la tranche d'âge des 75 à 84 ans.

Fin mars 2002, le montant moyen du plan d'aide à domicile est de 509 euros par mois dont, en moyenne, 95 % pris en charge par le Conseil général et 5 % par le bénéficiaire. Les montants moyens par GIR, observés ce premier trimestre de mise en œuvre, sont inférieurs aux barèmes nationaux, en raison de l'attribution provisoire d'allocations forfaitaires en l'attente de l'instruction complète du dossier.

En établissement, le montant mensuel moyen du tarif dépendance est de 345 euros, et l'APA représente, en moyenne, 70 % de ce tarif.

Ce premier trimestre, 7,2 personnes en équivalent temps plein (ETP) ont été mobilisées, en moyenne, pour mille demandes d'APA : 3,3 en personnel administratif et 3,9 en personnel médico-social.

Nous contacter