La diffusion des services sanitaires et sociaux depuis 1980 : le poids croissant des zones périurbaines

Bertrand SCHMITT (UMR INRA-ENESAD), Xavier NIEL

Études et résultats

N° 32

Paru le 01/09/1999 Màj le 21/12/2020

Résumé

Contrairement à nombre de commerces et services aux particuliers, les équipements et services sanitaires et sociaux continuent de se répandre sur le territoire et de se rapprocher des populations résidentes. C’est notamment le cas de la plupart des activités médicales exercées à titre libéral (médecins généralistes, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes), dont la croissance est particulièrement forte dans les espaces périurbains. À l’inverse, les activités sanitaires faisant appel à des plateaux techniques lourds restent essentiellement présentes dans les pôles ruraux et surtout urbains. Les structures hospitalières de court séjour s’y sont ainsi concentrées et sont remplacées ailleurs par des lits de moyen et long séjour.

Nous contacter