Votre avis nous intéresse !

Suite au lancement de notre nouveau site, nous vous proposons de participer à une courte enquête de lectorat.

Participer à l'enquête

En 2016, le nombre d’allocataires de minima sociaux diminue pour la première fois depuis 2008

Mathieu Calvo

Études et résultats

N° 1072

Paru le 06/07/2018 Màj le 21/12/2020

Résumé

Fin 2016, 4,15 millions de personnes perçoivent un minimum social. Le nombre d’allocataires de minima sociaux diminue de 1,8 % en un an, hors allocation temporaire d’attente (ATA) et allocation pour demandeur d’asile (ADA).
Cette baisse, une première depuis 2008, confirme la moindre hausse observée en 2014 et 2015 : le nombre d’allocataires avait augmenté de, respectivement, +2,7 % et +1,6 %, après deux années de hausse notable en 2012 et 2013 (+4,4 % et +4,7 %).

Cette évolution tient surtout au nombre d’allocataires du RSA (1,86 million de foyers fin 2016) qui diminue de 4,3 % en 2016. Cette baisse se prolonge en 2017, mais à un rythme moindre (-0,5 %). Le RSA est particulièrement sensible à la situation du marché du travail, tout comme l’ASS dont les effectifs diminuent eux aussi en 2016 (-3,9 %).

En revanche, les effectifs de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) augmentent en 2016 quasiment au même rythme que ces quatre dernières années (+2,6 %), puis de façon plus soutenue en 2017 (+3,6 %). Le nombre d’allocataires du minimum vieillesse, lui, reste stable de 2013 à 2016.

En tenant compte des conjoints et des enfants à charge, environ 7 millions de personnes, soit 11 % de l’ensemble de la population, sont couvertes par les minima sociaux, fin 2016. Dans les DROM, un tiers de la population est couverte.

Pour en savoir plus

Nous contacter