Crise sanitaire : un lien social maintenu fin 2020

Raphaël Lardeux et Claudine Pirus (DREES)

Études et résultats

N° 1211

Paru le 08/10/2021 Màj le 21/10/2021

Résumé

Pour les Français interrogés dans le cadre du Baromètre d’opinion de la DREES fin 2020, le contexte de la crise sanitaire consolide le sentiment d’une forte solidarité entre générations. Dans le même temps, la crainte à l’égard d’une hausse des inégalités et de la pauvreté s’est généralisée dans la société.

Déjà avant la crise sanitaire, seuls environ 10 % des Français faisaient confiance au personnel politique en cas de crise sanitaire, loin derrière le crédit accordé aux journalistes (23 %) et surtout aux chercheurs et aux médecins (plus de 80 %). En 2020, six mois après le début de l’épidémie de Covid-19, 23 % estiment que la crise a été bien gérée par le gouvernement et 57 % qu’elle l’a bien été par les collectivités locales. La satisfaction vis-à-vis de la gestion de la crise est plus élevée chez ceux pour qui le sentiment de cohésion sociale et la confiance dans les canaux d’information sont forts.

Le soutien des Français à l’égard de l’intervention de l’État reste élevé et s’est même nettement renforcé pendant la crise sanitaire : alors qu’un Français sur quatre jugeait jusqu’en 2019 que l’État intervenait trop en matière économique et sociale, ce n’est plus le cas que d’un sur six en 2020.

Nous contacter