Spécialistes et patients face au parcours de soins coordonnés : comportements et opinions

Marie GOUYON

Dossiers solidarité et santé (1998-2016)

N° 11

Paru le 01/01/2009 Màj le 10/02/2021

Résumé

Le parcours de soins coordonnés a été mis en place en août 2004 par la loi réformant l’Assurance maladie. Lors de l’enquête réalisée à la fin de l’année 2007 sur le recours au spécialiste en médecine de ville, les patients ainsi que les médecins interrogés donnent un éclairage sur leurs comportements et leurs pratiques deux ans après la mise en place de ce dispositif.

 

Pour une grande majorité des patients, les recours en cardiologie et gastro-entérologie font suite à une recommandation (70%) ; suivent les consultations en rhumatologie et en ORL (60%) puis en dermatologie (40%).

Dans l’ensemble, 80% des patients consultent leur médecin traitant avant un spécialiste même si 40% ne jugent pas cela utile.

Depuis la mise en place de ce dispositif, les praticiens des spécialités dont l’accès est devenu indirect estiment que leurs pratiques ont été rendues plus difficiles.

Sources, outils & enquêtes

Nous contacter