Les cibles européennes quantifiées pour réduire la pauvreté et l’exclusion

Olivier Bontout,Guillaume Delautre

Dossiers solidarité et santé (1998-2016)

N° 26

Paru le 14/03/2012 Màj le 18/01/2021

Résumé

Dans le cadre de la stratégie « UE 2020 », le Conseil européen a adopté, en juin 2010, une cible de réduction de la pauvreté et de l’exclusion portant sur 20 millions de personnes d’ici à 2020. Cet enjeu ambitieux repose sur un nouvel indicateur prenant en compte la pauvreté monétaire, le sous-emploi et les conditions de vie.

 

Faisant suite à la stratégie de Lisbonne, la stratégie européenne UE2020 adoptée par le Conseil européen en juin 2010 met en avant une cible communautaire quantifiée portant sur la réduction de la pauvreté et de l’exclusion.

Cette cible consiste en une réduction de 20 millions au moins du nombre de personnes pauvres ou exclues au cours de la décennie, soit un réel enjeu au vu du contexte actuel de crise économique.

Elle repose sur un indicateur nouveau prenant en compte à la fois la pauvreté monétaire, la pauvreté en termes de conditions de vie et le sous-emploi au sein des ménages. L’adoption de cette cible quantifiée peut apparaître au plan communautaire comme une étape supplémentaire de fixation de normes communes dans un ensemble qui reste hétérogène, cette cible européenne faisant notamment l’objet d’une déclinaison en 27 cibles nationales. Cette ambition européenne de lutte contre la pauvreté prend d’ailleurs appui sur des démarches déjà à l’œuvre dans un certain nombre d’États membres. En effet, plusieurs gouvernements européens avaient mis en place au cours de la dernière décennie des cibles quantifiées de réduction de la pauvreté.

Sources, outils & enquêtes

Nous contacter