Les statistiques provisoires sur les causes de décès en 2018 et 2019 - Une nouvelle méthode de codage faisant appel à l’intelligence artificielle

DREES Méthodes

N° 8

Paru le 08/03/2023

François Clanché et Nirintsoa Razakamanana (DREES), Elise Coudin et Aude Robert (CépiDc-Inserm)
La Direction de la recherche, des études et de l’évaluation des statistiques (DREES) et le Centre d’épidémiologie des causes médicales de décès de l’Inserm (CépiDc-Inserm) diffusent des résultats provisoires sur les causes médicales de décès des personnes résidentes et décédées en France en 2018 et 2019. Intervenant après la publication des données 2020, ces nouveaux travaux, qui s'appuient en partie sur des méthodes d’intelligence artificielle, donnent un premier apercu des causes de décès à la veille de la crise sanitaire liée au Covid-19. Ces résultats sont cependant encore provisoires et seront affinés au cours du second semestre 2023.


En décembre 2022, la DREES, le CépiDc et Santé Publique France ont publié les analyses des  grandes causes médicales de décès des personnes résidentes et décédées en France en 2020, première année de la pandémie de Covid-19. Ces travaux comparaient la situation de l’année 2020 avec la situation des années passées jusqu’en 2017, année la plus récente pour laquelle les données étaient disponibles.

Des travaux utilisant en partie des méthodes d’intelligence artificielle pour analyser les textes des certificats médicaux, ont permis d’élaborer des données provisoires relatives aux années 2018 et 2019. Le recours à ces méthodes permet de conforter les tendances suivies par les causes de décès dans le pays à la veille du début de la crise sanitaire. La démarche adoptée, la méthode, l’analyse de fiabilité et les précautions à avoir ainsi que les premiers résultats sont décrits dans la présente publication. Ces données provisoires ont été communiquées à Eurostat en janvier 2023 pour établir les statistiques européennes.

Les résultats confirment les principales conclusions des publications de décembre 2022 : alors que les diminutions de mortalité liées aux tumeurs et aux maladies cardio-neurovasculaires observées en 2020 s’inscrivent dans la continuité des tendances constatées les années précédentes, l’année 2020 marque une rupture liée à l’apparition du Covid-19 notamment en ce qui concerne les maladies de l’appareil respiratoire ainsi que les troubles mentaux et du comportement. Dans ces deux derniers domaines, le nombre de décès en 2020 a été inférieur à ce que la poursuite des tendances observées les années précédentes pouvait laisser présager.

Ces résultats, provisoires, permettent de mesurer l’évolution des principales familles de causes de décès. Pourtant, ils ne sont pas assez fiables pour certaines catégories.  Les données consolidées seront publiées au cours du second semestre 2023.

Consulter les données associées :

Pour en savoir plus

Jeux de données à explorer

Contact us