Appréhender les territoires ruraux dans les études de la DREES - Construction d’une typologie à partir des zonages d’étude existants

PNGLes productions et travaux d’études de la DREES nécessitent régulièrement de différencier finement les territoires, en distinguant l’urbain du rural, mais en appréhendant aussi la ruralité dans sa diversité. En effet, les communes rurales constituent un niveau pertinent d’analyse de nombreuses politiques publiques, qu’elles intègrent explicitement l’échelon local – comme la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté – ou implicitement par exemple là travers les enjeux de l’accessibilité de certains équipements. La différenciation des territoires ruraux vs. urbains apporte ainsi un éclairage approprié lorsque l’on étudie, par exemple, les conditions d’accueil des enfants, l’accessibilité des seniors aux établissements pour personnes âgées ou encore leur isolement social, mais aussi le niveau de vie des bénéficiaires de minima sociaux et la structure de leurs dépenses contraintes, etc.

Les principaux zonages existants sont le zonage en Unités urbaines 2012 (UU), le zonage en aires urbaines 2010 (ZAU) et la grille de densité de l’Insee ainsi que la typologie du CGET1. L’objectif de cette étude est d’identifier parmi les zonages qui permettrait de prendre en compte au mieux à la fois le caractère urbain de certains territoires et la ruralité dans ses diverses facettes, ou à défaut d’en proposer une combinaison et adaptée aux besoins de la DREES.

Référence : Nathalie Missègue (DREES), 2020, « Appréhender les territoires ruraux dans les études de la DREES - Construction d’une typologie à partir des zonages d’étude existants », Les Dossiers de la DREES, n°63, DREES, juillet.