Réforme des contrats responsables en optique : moins de lunettes vendues et des prix moyens stables

JPEGEn 2017, 12 millions de paires de lunettes ont été vendues en France. Les complémentaires santé ont financé 73 % des dépenses d’optique médicale des Français, soit 4,5 milliards d’euros. Depuis le 1er avril 2015, les contrats d’organismes complémentaires dits « responsables » sont tenus, en optique médicale, de limiter la prise en charge à une paire de lunettes tous les deux ans et de respecter des garanties planchers et plafonds.

La réforme a permis de limiter les renouvellements dans un délai inférieur à deux ans, avec pour conséquence une réduction de la quantité de lunettes vendues. Dans le même temps, la part d’équipements complets vendus à des prix supérieurs aux plafonds a baissé et les prix se sont concentrés entre les planchers et les plafonds – mais davantage dans la partie haute de cette fourchette. Cette évolution, déjà à l’oeuvre avant la réforme, s’est intensifiée en optique simple. On constate également une plus forte concentration des prix des montures autour de 150 euros depuis 2015. En moyenne, le prix des équipements vendus est resté relativement stable au cours de la période.

Référence : Kristel Jacquier (DREES), 2018, « Réforme des contrats responsables en optique : moins de lunettes vendues et des prix moyens stables », Études et Résultats, n°1096, Drees, décembre.