Perceptions et réactions des personnes âgées aux comportements maltraitants : une enquête qualitative

Hélène THOMAS - Maître de conférences en Science politique, CERAP, Université Paris XIII, Psychanaliste, Hôpital européen Georges Pompidou - Claire SCODELLARO - Doctorante en Sociologie, EHESS - Delphine DUPRÉ-LÉVÊQUE - Docteur en Anthropologie, CPAM de Dordogne

Cette étude qualitative concerne les perceptions et les réactions des personnes âgées face à des comportements négatifs, des atteintes ou des actes de maltraitance dont elles peuvent être victimes en institution ou à leur domicile. Elle avait pour objectif d’une part de caractériser les différents aspects des maltraitances perçues et d’autre part de comprendre comment et pourquoi les personnes âgées ou leur entourage décident de porter plainte.

Cette enquête qualitative s’appuie sur l’analyse de dossiers de plaintes adressées à la DGAS en 2002 et 2003 et d’entretiens semi-directifs menés par des sociologues auprès d’une quarantaine de personnes âgées qui n’avaient pas porté plainte.

À partir de l’examen des motifs de plaintes et des personnes mises en cause dans les dossiers et les entretiens, une typologie des « atteintes » a été élaborée, fondée sur les perceptions des personnes âgées. Leurs réactions, qui vont de la banalisation ou de la légitimation des atteintes à des dénonciations et demandes de réparation, ont enfin été décrites et analysées.

pdf Études et résultats - 370 - Perceptions et réactions des personnes âgées aux (...) Téléchargement (450 ko)