Panorama de l’accès aux soins de ville des bénéficiaires de la CMU complémentaire en 2006

Bénédicte BOISGUERIN et Sylvain PICHETTI - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Les débats relatifs aux difficultés d’accès aux soins d’une partie des bénéficiaires de la CMU complémentaire, qui se sont noués en 2007, ont conduit la DREES à engager, en collaboration avec la CNAMTS et l’IRDES, une étude sur les conditions d’accueil de ces assurés sociaux par différentes catégories de professionnels de santé.

Cette étude a privilégié une approche géographique fine par zone d’emploi qui permet de neutraliser l’inégale répartition des bénéficiaires de la CMU sur le territoire.

Les médecins généralistes accueillent une part plus élevée de personnes couvertes par la CMU que les spécialistes ou les dentistes. Les disparités d’accueil entre professionnels font également apparaître que les généralistes et les dentistes les plus accueillants reçoivent trois fois plus de patients affiliés à la CMU que leurs confrères.

Plus généralement, les professionnels inscrits en secteur I accueillent une part plus importante de bénéficiaires de la CMU que ceux inscrits en secteur II avec dépassement d’honoraires. Enfin, l’accueil des bénéficiaires de la CMU se concentre d’autant plus sur une fraction des généralistes que la densité médicale et le nombre d’affiliés à la CMU sont importants.

pdf Études et résultats - 629 - Panorama de l’accès aux soins de ville des (...) Téléchargement (351.7 ko)