Complémentaire santé : la hausse modérée de la part des contrats collectifs se poursuit en 2017

JPEGDepuis le 1er janvier 2016, toutes les entreprises doivent proposer à leurs salariés une couverture complémentaire collective en santé. En 2017, les contrats collectifs continuent de gagner peu à peu des parts de marché. En effet, la masse des cotisations collectées à ce titre a augmenté de 819 millions d’euros en 2017, soit une hausse de +5,0 %. Ces contrats avaient progressé d’environ 900 millions d’euros par an entre 2011 et 2013, puis leur croissance avait été plus faible entre 2013 et 2015. La masse des cotisations a peu augmenté pour les contrats individuels (de 145 millions en 2017, soit +0,7 %), après avoir baissé les deux années précédentes.

Les contrats collectifs représentent désormais 47 % des cotisations collectées en santé en 2017 (hors taxe), après 46 % en 2016 et 44 % en 2015. La généralisation de la complémentaire santé n’a pas transformé massivement le marché, car de nombreuses entreprises proposaient déjà une couverture santé à leurs salariés via des contrats collectifs avant 2016.

Le marché de la complémentaire santé est globalement excédentaire en 2017. Les excédents en santé représentent au total 482 millions d’euros, soit 1,3 % des cotisations collectées hors taxe.

En savoir plus : La situation financière des organismes complémentaires assurant une couverture santé 2018

Référence : Raphaële Adjerad (DREES), 2019, « Complémentaire santé : la hausse modérée de la part des contrats collectifs se poursuit en 2017 », Études et Résultats, n°1112, Drees, avril.