De nouvelles données détaillées sur les caractéristiques des retraités sont disponibles sur data.Drees

Environ 16,0 millions de personnes reçoivent des pensions de droits directs des régimes français ; ces personnes présentent des profils très variés. La DREES met à disposition des tableaux détaillés permettant de décrire, au travers d’environ 300 indicateurs, les caractéristiques des retraités selon leur catégorie.

Les tableaux illustrent les différences des assurés en fonction de leur région de résidence, de leur lieu de naissance (en France ou à l’étranger), de leurs conditions de liquidation (carrières longues, décote, surcote, taux plein, etc.), ou encore le fait de percevoir ou non un minimum de pension, le minimum vieillesse, un taux réduit ou encore une exonération de CSG. Pour chaque catégorie, les effectifs de retraités correspondants sont fournis, ainsi que les montants de pensions, les conditions de liquidation (âge, taux, motif), le bénéfice des minima de pension ou du minimum vieillesse, etc. La distinction entre hommes et femmes est systématiquement fournie.

Les données mises en ligne montrent notamment que, fin 2016, parmi l’ensemble des retraités, 6,4 millions sont partis à l’âge légal minimal de départ à la retraite (c’est-à-dire à 60 ans pour les générations concernées), tandis que 2,2 millions sont partis à l’âge d’annulation automatique de la décote (soit 65 ans). En comparaison des premiers, les seconds sont davantage des femmes (73 % contre 54 %) et des bénéficiaires du minimum de pension dans leur régime de retraite principal (65 % contre 25 %). Ils ont moins souvent validé une carrière complète (17 % contre 73 %) et la durée qu’ils ont validé pour leur retraite est, en moyenne, nettement plus courte (26 années contre 39 années). De plus, cette durée correspond plus fréquemment à des durées validées mais non cotisées, c’est-à-dire acquise au titre d’un régime de solidarité (période de chômage, d’invalidité, congés pour l’éducation des enfants, trimestres validés accordés au titre des enfants) ; l’écart observé pour les durées effectivement cotisées, c’est-à-dire au titre des périodes d’emploi, est plus grand : 19 années pour les personnes parties à la retraite à 65 ans contre 33 années pour celles parties à 60 ans.

Ces statistiques descriptives sont tirées de l’échantillon interrégimes de retraités de la DREES, qui est un système d’informations extrêmement riche sur les retraités des régimes de retraite français : il contient de nombreuses informations détaillées sur les montants de pension, les conditions de liquidation (âge, taux, type de pension, etc.) pour un grand nombre d’assurés.

Accéder aux données sur data.Drees

Consulter également les données sur le minimum vieillesse sur le site de la DREES
Données sur le minimum vieillesse

Plus d’information sur l’échantillon interrégimes de retraités (EIR)