L’enquête nationale sur les assistants familiaux (2020)

Dans le cadre de ses travaux d’analyse sur les professions sociales, la DREES a prévu la réalisation d’une enquête statistique sur les assistants familiaux en 2020 (fiche synthétique de présentation de l’enquête).

Présenté lors de la commission « Emploi, qualification et revenus du travail » du 12 avril 2019, le projet d’enquête a reçu un avis favorable du Conseil national de l’information statistique (CNIS).

Contexte de l’enquête

Avec 75 000 enfants accueillis chaque année, l’accueil familial est le premier mode d’hébergement des enfants confiés à l’aide sociale à l’enfance. Le nombre d’assistants familiaux en activité est de l’ordre de 40 000. Leur profil et leur activité ont fait l’objet de peu d’études à ce jour, et en particulier d’aucune enquête quantitative de la statistique publique. Leur statut a par ailleurs été largement réformé par la loi du 27 juin 2005 : révision des conditions d’agrément, encadrement plus précis des conditions de travail, de la rémunération ou encore de la formation. Le manque de reconnaissance ressenti par la profession, le vieillissement supposé de ses membres et les difficultés de recrutement évoquées par certains de leurs employeurs appellent à la réalisation d’un bilan complet sur le profil des professionnels, leurs conditions de travail, leurs parcours et motivations afin d’objectiver les difficultés actuelles et futures, et d’alimenter la réflexion sur les leviers possibles pour y remédier.

En 2016, la DREES a fait réaliser une enquête qualitative sur les conditions d’exercice des assistants familiaux, en s’intéressant notamment à leur positionnement complexe, aux obstacles à leur professionnalisation ou encore à la reconnaissance et l’attractivité de la profession.

En s’appuyant sur ces premiers éléments, l’enquête statistique prévue pour 2020 auprès d’un échantillon représentatif d’assistants familiaux abordera plusieurs thèmes, dont :

  • leur profil sociodémographique,
  • leur trajectoire professionnelle et les raisons et circonstances de leur choix de devenir assistant familial,
  • l’entrée dans la profession : la procédure d’agrément, puis de recrutement, la formation,
  • les conditions au travail (congés, arrêt de travail, rémunérations), et plus généralement satisfaction au travail, articulation vie privée/vie professionnelle
  • l’organisation de l’accueil (préparation de l’accueil, emploi du temps), les relations aux enfants accueillis et à leur famille
  • la place de l’assistant familial dans le travail social et l’institution

Champ de l’enquête et protocole

L’enquête interrogera environ 2 000 assistants familiaux.
Elle s’adressera à la fois aux assistants familiaux employés directement par les conseils départementaux et ceux employés par un service associatif habilité.
Pour des raisons de coûts de déplacement des enquêteurs, le protocole d’enquête prévoit une interrogation dans une trentaine de départements métropolitains.

Les assistants familiaux enquêtés seront tirés au sort dans une base de données plus générale sur l’emploi en France, de façon à constituer un échantillon représentatif des assistants familiaux employés en France. Ils seront contactés par téléphone pour recueillir leur accord de participation à l’enquête et fixer un rendez-vous pour réaliser un entretien en face à face.

Calendrier prévisionnel

Avril 2019 Présentation de l’enquête au CNIS-Avis d’opportunité
Janvier-février 2020 Test du questionnaire de l’enquête
Mai 2020 Comité du Label CNIS
T4-2020 Collecte de l’enquête
1er semestre 2021 Traitements post collecte (redressements, calage, imputations,…)
T4-2021 1ère publication (date prévisionnelle)

Concertation et comitologie

Un comité de pilotage, présidé par la DREES et réuni pour la première fois en avril 2019, a été constitué afin de travailler à l’élaboration d’un questionnaire et d’un protocole de collecte adapté. Ce comité de pilotage réunit la Direction Générale de la cohésion Sociale (DGCS), des représentants de l’administration des conseils départementaux mandatés par l’ANDASS et l’ANDEF (respectivement l’association nationale des directeurs d’action sociale et de santé des départements et métropoles et l’association nationale des directeurs de l’enfance et de la famille), l’Observatoire national de la protection de l’enfance (ONPE), l’Observatoire national de l’action sociale décentralisée (ODAS), des représentants des assistants familiaux (FNAF et UNFNAFAAM) et des associations de placement familial (ANPF), ainsi que de quelques chercheurs spécialistes du domaine.

Bibliographie sur les assistants familiaux

  • AMROUS N. (2018), « 341 000 mesures d’aide sociale à l’enfance en cours fin 2017 », Études et Résultats, DREES, n° 1090.
  • EUILLET S. (2010) « La professionnalisation des assistants familiaux : un processus aux enjeux relationnels multiples », Empan, 2010/4 (n° 80), p. 77-82.
  • EUILLET S. (2012) « Vers une professionnalisation personnelle des assistants familiaux », VST -Vie sociale et traitements, 2012/4 (n° 116), p. 59-65.
  • FRECHON I., ROBETTE N. (2013) « Les trajectoires de prise en charge par l’Aide sociale à l’enfance des jeunes ayant vécu un placement », Revue française des affaires sociales, 2013/1 n°1-2.
  • OUI A., JAMET L., RENUY A. (2015) « L’accueil familial : quel travail d’équipe ? », Rapport d’étude, ONPE.
  • PAUL S., VERRIER B. (2013) « Mission d’enquête sur le placement familial au titre de l’aide sociale à l’enfance », Rapport IGAS.
  • SEVERAC N. (2018), « Les assistantes familiales, travailleuses du care : le sensible comme éthique de la relation en actes », 20 | Printemps 2018, La place des émotions dans le travail socio-éducatif

Pour toute information complémentaire s’adresser à la boîte fonctionnelle suivante : drees-assfam@sante.gouv.fr