Le nombre de tests positifs continue de baisser pour l’ensemble des statuts vaccinaux

Communiqué de presse

Paru le 18/02/2022 Màj le 25/02/2022

Résumé

Entre le 10 janvier et le 6 février 2022, les 7 % de personnes non vaccinées dans la population française de 20 ans ou plus représentent :

-    16 % des tests PCR positifs chez les personnes symptomatiques ;
-    29 % des admissions en hospitalisation conventionnelle avec test RT-PCR positif ;
-    36 % des entrées en soins critiques avec test RT-PCR positif ;
-    39 % des décès après hospitalisation avec test RT-PCR positif.

Les conclusions suivantes ressortent de ces analyses :

-    Le nombre de tests positifs est en baisse depuis fin janvier 2022 pour l’ensemble des statuts vaccinaux (voir graphique 1 ci-dessous). Depuis début février, les entrées hospitalières avec Covid-19 ne progressent plus voire se replient à la fois pour les personnes non vaccinées et pour celles complètement vaccinées ayant reçu leur dose de rappel. À taille de population comparable, les entrées des personnes non vaccinées demeurent nettement supérieures à celles des personnes vaccinées ayant eu leur rappel;

-    Le vaccin et plus particulièrement la dose de rappel restent efficaces contre les hospitalisations conventionnelles et les hospitalisations en soins critiques après infection par le variant Omicron (plus de 70 % d’efficacité vaccinale pour les 20 ans ou plus). Le vaccin et la dose de rappel sont aussi particulièrement efficaces contre les décès (90 % d’efficacité vaccinale pour les 40 ans ou plus), même si l’efficacité est réduite par rapport au variant Delta. En revanche, l’efficacité contre l’infection symptomatique diminue nettement pour le variant Omicron par rapport au variant Delta ;

-    Enfin, les probabilités d’entrer en hospitalisation conventionnelle ou d’y décéder avec le Covid-19 sachant que l’on a été testé positif au virus avec un test RT-PCR demeurent nettement inférieures avec Omicron qu’avec Delta pour tous les âges. Cet écart de probabilité entre les deux variants est encore plus marqué s’agissant du risque d’entrer en soins critiques.

Les données sous-jacentes à ces résultats nationaux ainsi que des déclinaisons régionales et par classe d’âge sont mises à disposition sous forme de fichiers csv permettant d’exploiter plus finement les résultats présentés. Ces fichiers ainsi que des graphiques complémentaires en format pdf sont disponibles sur le site de données ouvertes de la DREES. En particulier, le fichier par âge contient les variables de proportion d’Omicron parmi les tests et les entrées hospitalières. Enfin, de nouveaux champs ont été ajoutés permettant de décompter parmi l’ensemble des hospitalisations pour lesquelles un test RT-PCR positif a été identifié celles pour motif Covid-19 (voir encadré ci-dessous).
 

Pour en savoir plus

Nous contacter