Démographie des professionnels de santé au 1er janvier 2022 : révision à la baisse sur les professions paramédicales pour privilégier la qualité des données

Communiqué de presse

Paru le 11/07/2022
La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie les données de démographie de plusieurs professions médicales et paramédicales au 1er janvier 2022, issues pour les professions médicales du Répertoire partagé des professionnels de santé (RPPS) et pour les professions paramédicales du répertoire Adeli. Celles-ci sont accessibles sur l’applicatif dédié. Les données issues du répertoire Adeli, dont la qualité s’est nettement dégradée au cours des dix dernières années, font l’objet d’une révision importante.

 

Près de 230 000 médecins en activité en France au 1er janvier 2022
Au 1er janvier 2022, 228 900 médecins sont en activité en France, de même que 44 200 chirurgiens-dentistes, 23 800 sages-femmes et 73 600 pharmaciennes inscrites à l’Ordre (les noms des professions et catégories désignées ici sont accordés au féminin lorsqu’ils désignent une majorité de femmes, suivant un accord de genre majoritaire).
Les données au 1er janvier 2022 relatives aux trois professions non médicales recensées au RPPS (infirmières, masseurs-kinésithérapeutes et pédicures-podologues) ne sont pas encore incluses dans cette diffusion ; des travaux de redressement statistique spécifiques pour assurer la comparabilité avec les données des années antérieures sont en cours.  

Une forte révision des données pour les professions paramédicales recensées au répertoire Adeli
Concernant les professions paramédicales recensées au répertoire Adeli, la qualité de mise à jour du répertoire s’étant progressivement et nettement dégradée au fil des dix dernières années, il apparaît désormais nécessaire de n’exploiter ce répertoire que sur le seul champ des professionnel(le)s de moins de 62 ans et non plus en considérant l’ensemble des inscrits. Les cessations d’activité s’avèrent en effet largement sous-déclarées au répertoire, ce qui en l’absence de correction se traduit par une surestimation des effectifs en activité.

Sur ce périmètre des professionnel(le)s en activité de moins de 62 ans, on décompte au 1er janvier 2022 :

  • 73 800 professionnelles de la rééducation (hors masseurs-kinésithérapeutes et pédicures-podologues, qui sont recensés au RPPS : diététiciennes, ergothérapeutes, psychomotriciennes, orthophonistes, orthoptistes)
  • 31 300 manipulatrices en électroradiologie médicale (ERM) et 44 400 techniciennes de laboratoire
  • 40 800 opticiennes, 4 100 audioprothésistes et 4 900 autres professionnelles de l’appareillage

La DREES recommande de recourir à la restriction au champ des professionnel(le)s de moins de 62 ans également pour les millésimes précédents. Cette restriction conduit à réviser fortement à la baisse les effectifs totaux de professionnel(le)s en activité. Au 1er janvier 2021, elle conduit notamment à comptabiliser 127 000 infirmières de moins (-17 %) pour un effectif total révisé de 638 000, et 8 600 manipulatrices ERM de moins
(-22 %) pour un effectif total révisé de 31 000. La révision est moindre en début de période (-5 % pour les infirmières, -8 % pour les manipulatrices ERM en 2012), ce qui atténue les évolutions des effectifs de ces professions au cours des dix dernières années : +19 % pour les infirmières entre 2012 et 2021 au lieu de +35 % d’après les données non révisées, et +12 % pour les manipulateurs ERM au lieu de +31 % d’après les données non révisées. Elle est concentrée sur les professionnelles salariées pour la plupart des professions, à l’exception des professions de l’appareillage.

Les effectifs totaux inscrits au répertoire Adeli restent accessibles sur l’applicatif via un menu de choix du champ. Il est recommandé de recourir à ce champ uniquement pour éclairer la comparaison avec de précédentes exploitations réalisées sur le champ de l’ensemble des effectifs inscrits au répertoire.

Consulter les données

Nous contacter