Panorama Statistique


Aller au contenu

Menu principal:


16 - Cohésion sociale - Dépenses d'Aide Sociale Départementale (en milliers d'euros) pour l'année 2019

Source : DREES, Enquête Aide sociale 2019Source : DREES, Enquête Aide sociale 2019

ANTILLES-GUYANE 

Martinique 

FRANCE métropolitaine

FRANCE entière

Dépenses brutes totales d'aide sociale aux personnes âgées (1) (2) 

191 061 

93 879 

7 462 084 

7 827 152 

    Dont Dépenses brutes d'Allocation Personnalisée d'Autonomie (3) 

121 909 

65 129 

5 897 370 

6 147 719 

Dépenses brutes totales d'aide sociale aux personnes handicapées (1) (2) 

84 218 

33 769 

8 438 286 

8 636 270 

    Dont Dépenses brutes de PCH et d'ACTP (2) 

56 889 

26 520 

2 422 363 

2 522 585 

Dépenses brutes totales d'aide sociale à l'Enfance (1) 

154 319 

58 915 

8 313 923 

8 574 181 

    Dont dépenses de placement ASE (4) 

117 937 

49 048 

6 608 930 

6 822 984 

Dépenses totales brutes d'allocations et d'insertion liées au RSA (1) (6) 

486 413 

208 448 

10 793 545 

12 005 703 

    Dont dépenses d'allocations 

468 563 

203 895 

9 987 255 

11 168 110 

Dépenses totales brutes, y compris services communs, autres interventions sociales et dépenses de personnel (5) 

952 004 

405 707 

38 554 527 

40 703 580 

Dépenses totales nettes d'aide sociale, y compris les frais communs, autres interventions sociales et dépenses de personnel 

931 202 

394 783 

37 112 832 

39 231 349 

Dépenses totales nettes d'aide sociale par habitant 

909 

1 113 

569 

2 862 

(1) Dépenses brutes : avant déduction des recouvrements auprès d'autres collectivités territoriales, des remboursements de participations et de prestations.
Dépenses nettes : dépenses d'aide sociale des départements après déduction des récupérations et recouvrements, mais elles englobent les dépenses prises en charge par l'État par l'intermédiaire de la CNSA, du FMDI et de la TICPE.
Les dépenses d’aide sociale à l'hébergement des personnes âgées sont, y compris au sein des dépenses brutes, nettes des récupérations sur bénéficiaires, tiers payants et succession.
 
(2) Les dépenses d'ACTP et de PCH pour les personnes de 60 ans ou plus sont intégrées aux dépenses à destination des personnes handicapées.
 
(3) Les dépenses totales brutes d'APA comprennent les dépenses brutes d'APA à domicile et en établissement ainsi que d'autres dépenses d'APA.
 
(4) Comprend les dépenses de placement en établissements, les dépenses de placement familial et les autres frais de placement
 
(5) Au sein de ces dépenses totales brutes, celles relatives à l’aide sociale à l’hébergement (ASH) des personnes âgées sont exprimées après récupérations sur bénéficiaires, tiers payants et succession.
 
(6) À partir de 2019, l'article 81 de la loi de finances pour 2019 prévoit la recentralisation du revenu de solidarité active (RSA), et de son financement, pour la collectivité territoriale unique de Guyane.
 


 

 

 

 

 

 

Revenir au contenu | Revenir au menu