Les dépenses de santé s’élèvent à 198,5 milliards d’euros en 2016

JPEGLa Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie « Les dépenses de santé en 2016 - Résultats des comptes de la santé ». Ce panorama fournit une estimation et des analyses détaillées de la consommation finale de soins de santé en France et des financements correspondants, qu’ils relèvent de l’assurance maladie, de l’État, des collectivités locales, des organismes complémentaires ou directement des ménages. Il en replace les principaux éléments dans une perspective internationale.

La consommation de soins et de biens médicaux (CSBM) progresse en valeur de 2,3 % en 2016, contre 1,5 % un an plus tôt, pour atteindre 198,5 milliards d’euros. Cela représente plus de 2 970 euros par habitant (8,9 % du PIB). Après un léger ralentissement en 2015, la CSBM croît à nouveau à un rythme proche de celui des années précédentes. Cette croissance est principalement portée par les soins hospitaliers, par les soins de ville - notamment ceux des auxiliaires médicaux et des médecins - et par les autres biens médicaux.

Pour la cinquième année consécutive, le reste à charge des ménages en santé diminue. Il atteint 8,3 % de la CSBM en 2016, contre 9,2 % en 2011. Au sein de l’Union européenne des Quinze, la France est le pays où le reste à charge des ménages est le plus limité. Il est deux fois plus faible en moyenne que dans l’UE-15.

La Sécurité sociale finance 77,0 % de la CSBM, soit 152,8 milliards d’euros. Dans un contexte de vieillissement de la population et de progrès technologique toujours accrus, cette part a progressé de 1,1 point entre 2011 et 2016 et de 0,1 point au cours de la dernière année. Cette évolution est à rapprocher principalement de la progression du nombre d’assurés exonérés du ticket modérateur. Parallèlement, la part des organismes complémentaires dans la CSBM diminue de nouveau en 2016, sous l’effet de la réforme des « contrats responsables ».

À propos de l’ouvrage «  Les dépenses de santé en 2016 - résultats des comptes de la santé - édition 2017 »
Chaque année, les principaux enseignements des résultats des comptes de la santé sont présentés, en septembre, lors de la Commission des comptes de la santé, à la ministre des Solidarités et de la Santé, à des représentants des professionnels de la santé, à des personnalités et acteurs du secteur de la santé et à un collège de personnalités qualifiées, composé de chercheurs et de spécialistes du domaine. Les travaux de cette commission s’inscrivent dans le cycle préparatoire sur le projet de loi de financement de la Sécurité sociale discuté par le Parlement à l’automne. Élaborés par la DREES, les comptes de la santé constituent l’un des satellites des comptes nationaux de l’INSEE, dont ils adoptent la méthodologie. Ils servent également de base à l’élaboration des comptes de la santé présentés dans les instances internationales (système SHA de l’OCDE, d’Eurostat et de l’OMS) et permettent ainsi d’établir des comparaisons internationales sur des bases fiables et harmonisées.

Télécharger l’ouvrage :
Les dépenses de santé en 2016 - Résultats des comptes de la santé - édition 2017 - ÉDITION 2017
Sous la direction de Magali Beffy, Romain Roussel, Jean-Cyprien Héam, Myriam Mikou et Carine Ferretti, coordonné par Raphael Trémoulu
Collection Panoramas - santé, DREES, septembre 2017, 206 pages.

Télécharger la synthèse de l’ouvrage :
En 2016, les dépenses de santé retrouvent leur dynamisme
Bureau d’analyse des comptes sociaux et Mission des relations et des études internationales (DREES)
Collection Études et Résultats, DREES, septembre 2017

télécharger l’étude complémentaire :
Les facteurs démographiques contribuent à la moitié de la hausse des dépenses de santé de 2011 à 2015
Juliette Grangier, Myriam Mikou, Romain Roussel, Julie Solard (DREES)
Collection Études et Résultats, DREES, septembre 2017