Comptes nationaux de la santé 2001

Les comptes de la santé sont un des comptes satellites de la Comptabilité nationale. Ils s’attachent donc essentiellement à retracer la production et le financement de la fonction santé. Celle-ci se limite à la prévention et/ou au traitement d’une perturbation de l’état de santé.Les activités du secteur médico-social (enfance inadaptée, adultes handicapés, …) ne font donc pas partie de la fonction santé.

Les comptes de la santé privilégient deux grands agrégats :
• la consommation médicale totale (dont la consommation de soins et de biens médicaux)
• la dépense courante de santé

La consommation médicale totale

Elle représente la valeur totale des biens et services médicaux consommés sur le territoire national - y compris les DOM - par les résidents et les non résidents pour la satisfaction des besoins individuels. Elle est estimée à travers les sommes, d’origines publiques ou privées, qui en sont la contrepartie. Le retrait de la médecine préventive de l’agrégat permet d’obtenir la consommation de soins et de biens médicaux.

La dépense courante de santé

Elle mesure l’effort financier consacré au cours d’une année par l’ensemble des agents. C’est la somme des dépenses engagées par les financeurs publics et privés pour la fonction santé. À la consommation médicale totale, elle ajoute les indemnités journalières, les subventions reçues, la recherche, l’enseignement et la fonction administrative.
La dépense nationale de santé est un concept proche de la dépense courante de santé. Elle est utilisée pour les comparaisons internationales.

pdf Comptes nationaux de la santé 2001 Téléchargement (513.5 ko)