Bénéficiaires de l’aide sociale des départements et de l’État en 2000

Claire BAUDIER-LORIN

L’aide sociale, qui relève depuis les lois de décentralisation de 1984 de la compétence des conseils généraux, dispense des prestations et des services répartis en trois principaux secteurs : l’aide aux personnes âgées, l’aide aux personnes handicapées et l’aide sociale à l’enfance. Destinée à des personnes dont les ressources sont trop faibles pour faire face aux besoins liés au handicap, à la vieillesse, ou à des difficultés sociales, elle constitue un dernier filet légal de protection et peut être complétée par l’action sociale facultative. Sont présentés dans ce document les résultats France entière concernant, au 31 décembre 2000, les bénéficiaires par départements, d’une part de l’aide sociale des conseils généraux (aide sociale aux personnes âgées, aide sociale aux personnes handicapées, aide sociale à l’enfance, aide facultative en faveur des personnes non couvertes par la CMU) et, d’autre part, de l’aide sociale de l’État. Dans le cadre de l’aide sociale des départements, à la fin 2000, plus de 830 000 personnes étaient prises en charge sur la France entière au titre de l’une de ces trois formes d’aide. Plus de 360 000 personnes ont bénéficié de l’aide aux personnes âgées dont 1/4 seulement sont des hommes et les 3/4 sont âgés de 75 ans ou plus. Près de 200 000 personnes percevaient l’aide aux personnes handicapées, les enfants et jeunes adultes (moins de 35 ans) étant majoritairement placés en établissement. Enfin, dans le cadre de l’aide sociale à l’enfance, 142 500 enfants ont fait l’objet d’un placement tandis qu’un peu plus de 132 000 ont bénéficié d’une aide éducative.

pdf Série Statistiques - 29 - Bénéficiaires de l’aide sociale des départements et (...) Téléchargement (193.9 ko)