Calage sur marges de la base des cliniques privées pour améliorer l’estimation de la situation économique

Johanne AUDE

Ce document présente la méthode de calcul utilisée par la DREES pour prendre en compte la non réponse dans les travaux sur la situation économique et financière des établissements privés à but lucratifs. Les résultats sont quant à eux publiés dans l’Études et Résultats n° 740. Les cliniques privées à but lucratif doivent déposer leurs comptes auprès des tribunaux de commerce. Toutefois, près d’un cinquième d’entre elles ne le font pas ou le font avec retard, et pour ces dernières, nous ne disposons d’aucune information économique et financière. Pourtant, il est important de redresser les données en tenant compte de la non-réponse si l’on veut garantir la qualité des résultats. Le redressement des données des cliniques est réalisé à l’aide d’un calage sur marges à partir d’informations disponibles dans la statistique annuelle des établissements de santé (SAE) afin que les établissements ayant déposé leurs comptes soient représentatifs de l’ensemble des cliniques privées à but lucratif identifiées dans la SAE.

pdf Série Sources et Méthodes - 17 - Calage sur marges de la base des cliniques (...) Téléchargement (186.5 ko)