Programme d’études et de statistiques des services déconcentrés en 2005

Les programmes d’études et de statistiques des services déconcentrés comportent cette année un nombre plus important de travaux portant sur le social que sur le sanitaire. Par ailleurs, on note une augmentation significative de ces études mêlant le sanitaire et le social.

Le détail des opérations ci-joint correspond aux programmes prévisionnels des travaux de statistiques et d’études, en dehors des travaux habituels sur les répertoires, les enquêtes nationales, les aides à la constitution de bases de données et les publications de résultats d’enquêtes.

Cette synthèse suit le découpage traditionnel en distinguant sanitaire et social, la séparation entre ces deux domaines n’est cependant pas totale. En effet, l’observation des caractéristiques des publics les plus éprouvés sur le plan de la santé ou de la pauvreté et de la précarité pousse les régions à coordonner les deux approches notamment dans le cadre de plates-formes associant des partenaires nombreux et divers.

L’examen de l’ensemble des études et statistiques permet de mettre en valeur la diversité des travaux sur le plan de leur nature, cela va du simple recensement de structures existantes à la définition de nouvelles méthodes de traitement des données. Certaines études répondent à des demandes très précises pour une efficacité rapide : pour élaborer un schéma départemental ou quantifier le nombre de places nécessaires dans un certain type d’établissement. D’autres travaux s’inscrivent dans des visées de plus long terme : les besoins en matière de médecins spécialistes, les phénomènes influant la santé des jeunes. En 2005, deux types de travaux semblent connaître un essor particulier : d’une part, les travaux visant à mettre en place des observatoires mobilisant un partenariat de plus en plus large et comportant de nombreuses données territorialisées ; d’autre part des travaux présentant simultanément des dimensions sanitaires et sociales.

Trois nouveaux groupes de travail doivent être lancés en 2005, sur l’exploitation des résultats des extensions sur quelques régions de l’enquête décennale sur la santé, sur la méthodologie d’exploitation régionale des résultats de l’enquête sur les établissements d’accueil des personnes handicapées, ainsi que sur la fonction de coordination de l’observation sanitaire et sociale. Enfin un groupe de travail sera initialisé sur les personnes âgées et les professions sociales, en fonction des disponibilités des intéressés.

pdf Série Programmes - Programme d’études et de statistiques des services (...) Téléchargement (1.5 Mo)