Programme d’études et de statistiques des services déconcentrés en 2004

Les programmes d’études et de statistiques des services déconcentrés comporte cette année à peu près autant de thèmes d’études du domaine social que du domaine sanitaire.

Le détail des opérations ci-joint correspond aux programmes prévisionnels des travaux de statistiques et d’études régionaux, en dehors des travaux habituels sur les répertoires, enquêtes nationales, aides à la constitution de bases de données et publications de résultats d’enquêtes.

Cette synthèse suit le découpage traditionnel en sanitaire et social, la séparation entre ces deux domaines n’est cependant pas totale. En effet, l’observation des caractéristiques des publics les plus éprouvés sur le plan de la santé ou de la pauvreté et de la précarité pousse les régions à coordonner les deux approches notamment dans le cadre de plates-formes associant de façon accrue des partenaires nombreux et divers.

Les études portant sur les pathologies et la dépendance des personnes âgées et handicapées sont encore très nombreuses. D’autres études concernent l’analyse sur l’utilisation des mesures ou des dispositifs d’aide ainsi que les travaux d’évaluation des programmes ou des dispositifs mis en place, en particulier chez les personnes précaires et notamment chez les jeunes.

D’autres aspects des programmes d’études et de statistiques des services déconcentrés méritent d’être signalés. Ainsi, dans le cadre des comités régionaux de l’Observatoire national de la démographie des professionnels de santé et des métiers, des travaux sont conduits sur l’analyse des zones les plus déficitaires en professionnels de santé (et du social) ainsi qu’en offre de services à domicile ; ces travaux prennent une place importante. Par ailleurs, l’épisode de canicule à donné lieu à la réalisation de monographie dans six régions, une synthèse doit être réalisée en 2004.

Un groupe de travail sur le « personnes handicapées » a été mis en place, un dossier de synthèse doit clore le résultats des travaux. Le groupe de travail pour « l’appui à la coordination de l’observation sanitaire et sociale », qui s’est réuni deux fois en 2003, a donné lieu à de nombreux échanges et travaux.

Trois nouveaux groupes de travail doivent être lancés en 2004, sur la problématiques du choix d’indicateurs territoriaux, sur l’exploitation des résultats des extensions sur quelques régions de l’enquête décennale sur la santé, ainsi que sur l’exploitation coordonnée des résultats de l’enquête sur les établissements d’accueil des personnes handicapées. Enfin un groupe de travail sera initialisé sur les personnes âgées et les professions sociales, en fonction des disponibilités des intéressés.

pdf Série Programmes - Programme d’études et de statistiques des services (...) Téléchargement (1.5 Mo)