Les principales opérations prévues en 2001-2002 en matière d’incitation à la recherche

En matière d’incitation à la recherche

- Plusieurs programmes de recherchearrivés à échéance donneront lieu en 2000 à des opérations de valorisation, qu’il s’agisse de publications, de séminaires ou de colloques. Il s’agit notamment des recherches consacrées :

- aux mutations du travail social, avec des séminaires interrégionaux de valorisation ;

- à l’administration sanitaire et sociale, avec un colloque en préparation pour début 2001 ;

- au rôle des associations dans la production des solidarités, avec l’échéance du centenaire de la loi de 1901 et plusieurs publications ;
à l’éthique médicale ;

- aux perspectives de la protection sociale d’entreprise.

- L’année 2001 verra également le prolongement et l’approfondissement de plusieurs programmes de recherche antérieurs

- Ce sera notamment le cas :

- du programme consacré aux inégalités sociales, qui sera approfondi sur les questions de la polarisation spatiale des inégalités, et des inégalités d’accès aux droits (droits sociaux et droits à la santé) ;

- des programmes relatifs à la protection sociale en Europe, et aux liens entre protection sociale et développement économique.

- Par ailleurs, les chercheurs de différentes disciplines seront mobilisés pour participer à des exploitations complémentaires de l’enquête sur les handicaps, les incapacités et la dépendance, et le projet d’Atlas de la santé sera poursuivi, avec un deuxième volume consacré à la morbidité dont la sortie est prévue fin 2001.

- Deux nouveaux programmes de recherche seront par ailleurs lancés en 2001

- Le premier a trait aux questions de prévention, qui prennent une importance croissante au sein des politiques de santé publique, et, de plus en plus, dans le domaine social.

Il faut notamment s’interroger sur l’accès à la prévention sanitaire des différentes catégories de la population, et sur l’évolution des techniques prédictives qui offrent de nouvelles perspectives aux politiques de dépistage et de prévention, mais peuvent aussi soulever des interrogations importantes au plan de l’éthique ou de la responsabilité.
Des préoccupations semblables émergent dans le domaine social, avec le développement d’actions de prévention multiformes auprès de populations ou territoires en difficulté.
Le lancement de ce programme devrait d’abord prendre la forme de trois séminaires, pilotés par des chercheurs, et fondés sur des surveys de la littérature disponible.

- Le deuxième programme à lancer en 2001, concerne les métiers et professions de santé, compte tenu des profondes transformations qui affectent ce champ professionnel et sa régulation. L’idée est de ne pas de limiter aux seules professions médicales, mais de s’intéresser à l’ensemble des métiers du champ, qu’il s’agisse des professions soignantes, ou des métiers administratifs, sociaux et techniques qui jouent un rôle important dans l’activité de la santé. L’appel d’offres correspondant serait également lancé au premier trimestre 2001.

Par ailleurs, la MiRe s’efforcera de soutenir les coopérations et échanges entre les services déconcentrés et le potentiel de recherche en région.

À partir des principaux besoins de connaissance formulés par les services déconcentrés et leurs partenaires, il s’agira de favoriser la mobilisation du potentiel de recherche en région et de mieux valoriser vers le niveau régional les résultats des recherches nationales.