Les principales opérations prévues en 2001-2002 en matière d’analyse économique

En matière d’analyse économique

- L’effort entrepris sur les outils d’analyse sera poursuivi et ouvre désormais la voie à toute une série de valorisations :

- études rétrospectives à partir des comptes de la protection sociale et de la santé rétropolés (sur vingt ans pour les premiers, sur quarante ans pour les seconds), et élaboration avec le CREDES de comptes par pathologies ;

- modélisation économétrique de l’évolution du RMI d’une part, et des dépenses de santé d’autre part, qui ouvrent à la fois sur des analyses trimestrielles, et sur des prévisions de plus long terme faisant la part des effets tendanciels et de ceux de la conjoncture économique ;

- modèle de micro simulation géré en commun avec l’INSEE, qui permet d’évaluer l’impact sur le revenu des différentes catégories de ménages des décisions prises en matière fiscale et sociale, et d’effectuer des simulations de politique économique ;

- modèle de projections démographiques permettant notamment de disposer, après les résultats du recensement, de projections révisées du nombre de personnes dépendantes.

- réalisation d’un compte des administrations publiques permettant de disposer de variantes annuelles pour la projection des dépenses sociales à moyen terme.

- Les principaux travaux d’étude porteront quant à eux :

- sur l’effet des réformes des allocations logement, et des réformes fiscales et sociales de la fin 2000 sur les revenus des ménages ;

- sur la question de l’individualisation des prestations sociales, et sur l’impact du système actuel de prestations familiales en matière de lutte contre la pauvreté ;

- sur les comportements d’épargne des retraités, et les implications économiques des fonds de pension au niveau international ;
sur les liens entre cycle des dépenses de protection sociale et cycles macroéconomiques (approfondissement d’une étude publiée début 2001) ;
- sur le bilan et l’évaluation macroéconomique des évolutions intervenues depuis plusieurs années en matière de ressources et de financement de la protection sociale.

- sur l’évolution du marché du médicament en France (introduction de nouveaux médicaments, substitutions entre spécialités, évolution différenciées des produits), ainsi que sur l’analyse des stratégies d’entreprises du secteur pharmaceutique, menée notamment à partir des comptes des laboratoires.