Rapports professionnels et types de clientèles : médecins libéraux et salariés

Anne VÉGA

Fondée sur l’analyse comparée d’entretiens conduits auprès d’une quinzaine de praticiens d’orientation dite généraliste, cette photographie de ressentis médicaux tend à montrer que la charge de travail varie selon les spécialisations, les capacités à consolider des réseaux (formels ou non), et in fine les types de clientèles soignées (plus ou moins triées et médicalisables). Cependant, des besoins de réassurances professionnelles transcenderaient les groupes : sentiments d’une perte de pouvoir, effets paradoxaux de certaines politiques de santé, difficultés des décisions solitaires et/ou lourdeurs des responsabilités diagnostiques, absence de nouvelles règles de conduite éthique concernant le 4ème âge en particulier. Ces problèmes quotidiens dans le travail, méconnus des pouvoirs publics, participeraient alors à augmenter les rumeurs et les angoisses pour l’avenir.

pdf Série Études - 51 - Rapports professionnels et types de clientèles : médecins (...) Téléchargement (492.9 ko)