Les retraites en 2007

Alexandre DELOFFRE

En 2007, 14,5 millions de retraités perçoivent une pension de droit direct (soit +3,2 % par rapport à 2006) et 1,1 million une pension de réversion seule (soit +0,5 % par rapport à 2006). Le montant de l’avantage principal de droit direct est estimé à 1 108 euros fin 2007, en hausse de 2,2 % en euros constants par rapport à 2006, en raison d’un montant de pension en moyenne plus élevé pour les nouveaux pensionnés.

Les pensions majorées par la surcote constituent une part croissante des nouvelles pensions dans la plupart des régimes. Les nouveaux retraités partant avec une surcote bénéficient d’un gain mensuel en moyenne plus élevé qu’en 2006, en grande partie du fait de l’allongement de la durée moyenne de surcote liée à la montée en charge du dispositif, ainsi que, au régime général et dans les régimes alignés, de règles de calcul plus favorables depuis le 1er janvier 2007. D’un régime à l’autre, les écarts de gains liés à la surcote sont importants mais reflètent essentiellement les caractéristiques des régimes. Les salariés du public étant en moyenne plus qualifiés, leur retraite et une surcote éventuelle sont aussi plus élevées.

La décote est concentrée sur des départs à 60 ans, avec 20 trimestres de minoration en moyenne et concerne une faible proportion des nouvelles pensions du régime général et des régimes alignés. Mise en place en 2006 dans les régimes de la Fonction publique civile, la décote porte sur un nombre de trimestres plus réduit que dans le secteur privé.

pdf Série Études et Recherche - 86 - Les retraites en 2007 Téléchargement (169.7 ko)