La prise en charge de la douleur chez l’enfant lors de son passage dans des lieux de soins ambulatoires

Emmanuel FORT, Nicolas GUILLON

L’objectif de cette étude est d’appréhender les représentations et les attentes autour de la douleur chez l’enfant formulées par trois grands acteurs : les enfants eux-mêmes, leur entourage proche ou familial et le personnel soignant. Cette approche qualitative de la douleur s’appuie sur 20 études de cas réalisées à Paris et en banlieue parisienne auprès d’enfants de moins de 16 ans soignés, en ambulatoire, pour différents types de soins (vaccination, otite, rééducation, prélèvements sanguins) et par différents praticiens (généralistes, pédiatres, kinésithérapeutes).

À l’issue des entretiens, deux types de profil apparaissent qui caractérisent aussi bien les soignants que les parents : les « réservés » pour qui le type de douleurs auquel fait référence cette étude, les petites douleurs, sont admissibles voire nécessaires et les « sensibilisés » pour lesquels, il faut tout mettre en œuvre pour lutter contre la douleur, quel que soit sont niveau.
Ces différences de point de vue soulignent la nécessité de poursuivre la formation et l’information de tous pour une meilleure prise en charge de la douleur chez l’enfant.

pdf Série Études - 61 - La prise en charge de la douleur chez l’enfant lors de son (...) Téléchargement (189.3 ko)