La mortalité différentielle des retraités

Patrick Aubert et Virginie Christel Andrieux

Estimation à partir de l’échantillon interrégimes de retraités et applications
Ce document de travail présente une méthode d’imputation d’espérances de vie à différents âges et de probabilités de survie des retraités, à partir des données de l’échantillon interrégimes de retraités (EIR) de la DREES. L’EIR, qui se présente sous la forme d’un panel, autorise la mesure de la survie à différentes vagues compte tenu des différentes caractéristiques des retraités (montant de pension et éléments de carrière notamment).

L’étude de la mortalité différentielle dans l’EIR peut donner lieu à plusieurs applications. La prise en compte de l’espérance de vie et par suite du montant global de pension perçu toute au long de la période de retraite apporte par exemple un éclairage différent et complémentaire de l’analyse des résultats en coupe que livre traditionnellement l’EIR (retraite perçue au cours d’un mois donné). Les constats sur la redistribution et le calibrage des réformes peuvent ainsi être sensiblement différents à l’aune de ce critère. En outre, l’estimation des probabilités de survie permet de mieux comparer les générations à différents âges.

pdf Série Études et Recherche - 100 - La mortalité différentielle des (...) Téléchargement (228.4 ko)